HomeActuLa sélection d’Hexagone du 31 mars au 5 avril sur Toulouse

La sélection d’Hexagone du 31 mars au 5 avril sur Toulouse

La sélection d’Hexagone du 31 mars au 5 avril sur Toulouse

Cette nouvelle sélection, de quatre concerts, bien sûr subjective, se compose comme la précédente, totalement et exclusivement rien que des artistes que j’aime beaucoup et que j’ai déjà apprécié sur scène. Et une première ! : aucun Toulousain sur les quatre artistes cités mais au programme Paris, région lyonnaise et Belgique. Viens découvrir et apprécier !


31 mars : Osons au Bijou

 BijouJe cite un article d’Hexagone de l’an passé : « Tous les derniers mardi du mois, Le Bijou offre à ses spectateurs une audition publique nommée Osons, une scène ouverte, 6 groupes disposant chacun de la scène pour 20 minutes. La gratuité de la soirée incite le public à la découverte et assure à l’artiste une belle assemblée. La scène ouverte Osons a révélé des artistes Toulousains connus depuis, comme entre autres, Manu Galure et Chouf. Sur une saison, plusieurs jeunes talents se voient offrir, quelques mois plus tard, la scène pour un soir ou un co-plateau. » Et dans ce dernier cas, on peut citer Les Bertitas et Camu évoqués dans la sélection de la semaine dernière et Pierrick Vivares (on en parle dans quelques lignes) !


1er et 2 avril : Eric Toulis  au Bijou

02 28 Toulis Bijou 1

Eric Toulis, un Parisien, passant souvent sur Toulouse. Son album Centrale Vapeur reste, trois ans après, un des mes disques de chevet (« Pourquoi Centrale vapeur ? Parce que depuis le temps que les maisons de disques me disent : Vous pouvez repasser ! »). Il a « son rond de serviette » au Bijou où je l’ai apprécié trois fois avec Les Escrocs son ex (futur ?) groupe et deux fois sous son nom. Il s’est produit, une fois, avec Brahim Haînouani à la contrebasse et la dernière fois, comme cette année, dans le spectacle Eleveurs de guitare avec Tony Marcos guitariste et … toulousain. Mes notes des derniers concerts : « Toulis, homme de scène, en forme et souriant, qui montre comme toujours du plaisir à être là et son sens de la répartie. Un vrai spectacle plutôt orienté sur les aspects comique et humour avec des chansons spécifiques de « scène » Le duo de guitare est superbe, avec une belle mise en valeur de la mélodie et de la complicité entre les deux musiciens. Toulis alterne les styles musicaux, prenant parfois la trompette et le tambour. Il alterne aussi les types de chansons de la calme à l’enjouée, de la nostalgique à la comique, sans oublier la tendre et la chanson d’amour un peu décalée ». Toulis aime Toulouse (ou/et Toulouse aime Toulis !) : je l’ai vu aussi au CC Desbals, à la salle Nougaro et au Chapeau Rouge ;  deux fois il a invité Grabowski (un toulousain copain de chant, de guitare et certainement … de bar).  A noter, pour les plus démunis, Toulis chante le jeudi 2 avril à 12h30, à la pause musicale, pour une petite heure de plaisir gratuite.


3 avril : Frédéric Bobin & Pierrick Vivares au Bijou

Photo Flavie Girbal

Photo Flavie Girbal

Un co-plateau de Lyonnais. A Hexagone on a une « tendresse » particulière pour Frédéric Bobin dont tu peux regarder le dossier récent et la galerie photosHexagone dit de lui  «Il s’en dégage une impression d’élégance, de légèreté, de souffle. La chanson respire, le texte vient se poser sur des lignes mélodiques façonnées sur mesures. Musicalement, Frédéric Bobin a créé son style. Assis sur un folk-blues-rock des meilleures influences, il égrène des riffs délicats mais puissants. Bobin vient à chanter la conscience de classe et les inégalités sociales. Une des forces des chansons de Fred Bobin, c’est de partir du particulier pour aller vers l’universel, dans une galerie de portraits précis, dessinés en quelques mots ».  Quelques chansons représentatives :  Singapour sur la délocalisation (« Y a mon usine qu’a foutu le camp à Singapour »), Ce siècle avait deux ans (chronique croisée entre une histoire d’amour qui naît et l’histoire du monde), Tatiana sur le périph (portrait d’une fille de l’Est venant se prostituer à Paris) et L’autoradio de mon père (chanson nostalgique). A noter : de passage sur Paris le mois dernier j’ai vu son concert à la Scène du Canal et j’y ai découvert un fan club. Un femmes club en fait, venant du Sud Ouest, et qui suit Bobin dans de nombreux endroits en France dont Paris – elles parlent de leur Bobin’s Tour – ; ce fan club sera présent au Bijou. Une précision : Bobin sera en solo comme dans certaines vidéos du dossier d’Hexagone. Je te laisse découvrir Pierrick Vivares et je te conseille le clip d’animation très réussi de la chanson Les transports en commun.  


5  avril : Karim Gharbi Chez Ta mère

Photo Michel Gallas

Photo Michel Gallas

On a encore, en tête, le beau souvenir de son concert début février pour Détours de chant. Hexagone t’a dit le bien que j’en pense : « Un tour de chant surprenant et riche : chansons décalées, poésie, moments spectaculaires de pur divertissement, reprises. Chanteur, danseur, comédien : c’est un artiste original, qui prend toute son envergure sur scène. Il dévoile une belle énergie, une voix superbe et une grande maîtrise des techniques vocales, le sens de la chanson théâtralisée et un choix de thèmes abordé très varié. Émotions et sens du spectacle conjugués » Il revient faire un tour par Toulouse. Ne le rate pas. Une information : dans ma séquence « les concerts gratuits de la semaine » je t’informe, notamment si tu es Tarnais ou si tu aimes les concerts atypiques, que Karim Gharbi se produit ce même 5 avril le matin à 11h (!) dans la cour de la mairie de Rabastens pour Vignoble en Chanson dans le cadre du festival Les petits bouchons.

Vu les échos des deux précédents articles de type « agenda », la décision est prise : la publication sera hebdomadaire si la programmation le permet et si … j’ai le temps. A la semaine prochaine … ou pas.


Rappel : un lien sur le nom de l’artiste pour découvrir le site, un lien sur le nom du lieu pour les infos pratiques.

Eric Toulis le 2 avril à 12h30 à la pause musicale. Salle du Sénéchal 17 rue de Rémusat  Toulouse.

Karim Gharbi le 5 avril à 11h.  Cour de la mairie de Rabastens (81) sur réservations au 05.63.60.55.90

 

 

Share With:

mick.hexagone@gmail.com

No Comments

Leave A Comment