Franck Monnet : Waimarama

0
2170

Quand Franck Monnet a reposé sur le sol français ses valises pleines de chansons neuves, en février dernier, cela faisait 8 ans qu’il avait disparu de notre actualité discographique. Celui qui nous avait emballés avec ses Embellies aux débuts des années 2000 s’est exilé sur un lopin de l’océan Pacifique, un peu comme un Jacques Brel moderne. Sauf que Monnet, c’est pour rejoindre sa belle.

Franck Monnet, le ciseleur de textes, l’Edward aux mains d’argent des mélodies, assure ici un retour autant réussi qu’attendu avec Waimarama, brisant d’un même coup silence et discrétion. L’album, réalisé par Edith Fambuena (Daho, Higelin, Bashung…) montre un artiste qui n’a rien perdu de la maitrise de son art ni de sa capacité à émouvoir en livrant un opus où l’intimité des climats du Pacifique s’exhalent et dévoilent un Franck Monnet qui n’a jamais été aussi proche de nous. Une proche distance.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici