HomeAlbum revueEmilie Marsh

Emilie Marsh

Il y a bien longtemps déjà, il y eut La rime orpheline (2011), album liminaire d’une Émilie Marsh qui filait ses premiers pas artistiques et discographiques dans une veine plutôt pop et légère. Puis vint la métamorphose. Sur scène d’abord, au sortir de l’an 2014, l’amorce d’un Goodbye comédie mettait le boxon dans la tranquillité d’hier et affirmait une soif d’accomplir ses choix de vie et ses choix musicaux. Ce nouvel album homonyme, ô combien attendu et espéré, est l’aboutissement de cette période de transition entamée en 2015.

Des choix de vie ? L’album s’ouvre crânement sur J’embrasse le premier soir, ode à la liberté, et notamment à la liberté sexuelle, à la liberté tout court, au carpe diem. La chose amoureuse est au demeurant largement débattue au long des dix plages de cet opus de grande beauté, depuis À ton oreille jusqu’à Où vas-tu la nuit ?. On y parle également – entre autres – de grand départ (Haut le cœur), d’un goût prononcé pour L’aventure, d’émancipation (Goodbye comédie)…

Des choix musicaux ? Armée de sa guitare, Émilie délivre des mélodies soignées et accrocheuses, portées par son timbre délicat et enveloppant. Paru sous le label FRACA !!! créé récemment par Émilie Marsh, Robi et Katel, l’album fait la part belle aux sonorités modernes, à l’esprit rock, mais conserve la voix placée très en avant pour appuyer une écriture précise et racée. C’est Katel qui assure (avec A.L.B.E.R.T.) la réalisation de ce disque dont nous pensons le plus grand bien.

David Desreumaux


Emilie Marsh
Emilie Marsh
fraca!!! / l’autre distribution  – 29/03/2019

Chronique parue dans le numéro 11 de la revue Hexagone.


Share With:

hexagone.lemag@gmail.com

No Comments

Leave A Comment