HomeActuFestival de la chanson vivante à Avignon et alentours

Festival de la chanson vivante à Avignon et alentours

Festival de la chanson vivante à Avignon et alentours

Un festival à Avignon ? Eh Michel, tu as encore deux mois de retard. Un festival de chanson qui fête sa vingtième édition à Avignon et alentours, là Michel il va falloir que tu t’expliques. Bon d’accord, alors voilà. Le festival de la chanson vivante organisé par l’association Un peu de poésie a lieu du 23 septembre au 7 octobre dans le Vaucluse.

Il présente une belle programmation (la liste exhaustive des concerts peut être consultée ici).  Comme d’habitude, je te propose ma sélection de quelques concerts. Hexagonaute vauclusien, en vacances ailleurs pendant le dernier festival off, tu vas pouvoir apprécier quelques spectacles bien rodés durant trois semaines en juillet, que je t’avais conseillé d’ailleurs. Le festival ouvre à Pernes avec Gainsbourg confidentiel, avec des textes de Jean-François Brieu biographe de Gainsbourg évoquant la période 57-63, son cinquième album est porté par la voix et le chant de l’Avignonnais Stéphane Roux accompagné par deux musiciens (guitare et contrebasse). Chanson Plus Bifluorée, trio présent l’été depuis quatre ans à l’intérieur des remparts, clôture le festival en livrant sa Cuvée spéciale mélange de nouvelles et anciennes parodies et chansons pour rire et émouvoir. Deux spectacles se retrouvent à nouveau au Théâtre des Vents : Le Caribou Volant, annoncé « Chanson biologique et humaniste », c’est la rencontre franco-québécoise de deux voix, d’une plume et de quelques instruments (guitare,  violon, mandoline, flûte traversière). Et Rubato, où Patrick Ingueneau en solo, enchaîne textes surréalistes et poésies décalées au cours d’un spectacle qui a reçu beaucoup de retours enthousiastes. Joséfa, découverte Hexagone au festival 2015, de passage pour deux concerts en solo en 2016, elle a proposé cette année un spectacle solo musical et théâtral, toujours aussi pétillante et débordante de vie, souvent touchante ; elle joue du ukulélé et de la guitare, des claquettes et de la trompette vocale. Elle se produira avant Boule (en portrait sur le n°2 du trimestriel Hexagone), sur le festival l’an passé, de retour du Québec avec deux prix obtenus à Petite-Vallée (Pauline Julien et Québecor). Ne rate pas Boule habile trousseur de textes aux thématiques originales et à l’humour fin.

On pourra aussi voir la toulousaine Aurore Chevalier. Et en tête d’affiche, ou plutôt en corps d’affiche du festival, David Lafore qui viendra certainement proposer les nouvelles chansons de son dernier et récent album Les cheveux. A noter que cinq spectacles sur les douze sont en entrée libre.

On souhaite une bonne vingtième édition à cet autre festival d’Avignon.


 Festival de la chanson vivante du 23 septembre au 7 octobre à Avignon, Pernes et Morières (84)


Photo de Une : Boule par David Desreumaux

Share With:

mick.hexagone@gmail.com

No Comments

Leave A Comment