HomeActuChantons sous les pins

Chantons sous les pins

Chantons sous les pins

Même si le festival a déjà commencé depuis quelques jours, on ne pouvait pas ne pas parler de Chantons sous les Pins. Un festival qui a tout pour nous plaire. D’abord, il est consacré exclusivement, entièrement et totalement à la chanson francophone. Ensuite c’est un festival inscrit dans la durée car il fête sa vingtième édition, et pendant cinq semaines une quarantaine de concerts sont diffusés dans une vingtaine de communes du département des Landes. En dehors de sa superbe programmation (pour avoir une idée, jette un coup d’oeil un peu plus bas, pour avoir une vision complète va sur le site ici), il propose des actions de proximité et des actions de sensibilisation animées par certains des artistes. Et en plus, Chantons sous les pins produit une création.

Erwan Pinard – Photo David Desreumaux

Alors, d’abord, quelques mots sur la programmation. Je te cite quelques artistes dont on a récemment apprécié le spectacle présenté. Jules, en quatuor avec une partie de son Vilain Orchestra, qui à chaque prestation démontre qu’il mérite son récent prix Révélation Scène de l’Académie Charles Cros. Véronique Pestel et son spectacle Faire autrement en piano solo. Erwan Pinard, étonnant en solo guitare. Amélie-les-crayons et son nouveau spectacle Mille ponts, en trio avec deux comparses multi-instrumentistes. Et quelques représentants toulousains comme Chouf en groupe, poésie chaotique et rock chaleureux cuivré, (avec Clio en première partie), comme Jane for Tea, duo ukulélé et batterie, instruments et ambiance vintage, et comme Orlando trio surprenant,  intrigant et décapant. La programmation peut s’annoncer vraiment francophone, car des artistes non français sont programmés : du Québec Louis-Jean Cormier, Violett Pi et La Bronze découverte l’an passé lors de la journée Québecofolies du festival Pause Guitare à Albi, de Belgique Dalton Telegramme et Kouzy Larsen, de Suisse Fabian Tharin .

La Bronze – Photo Michel Gallas

Beaucoup de facettes de la chanson sont représentées ici avec des anciens groupes qui se reforment comme Les escrocs et Les joyeux urbains, fêtant chacun leur vingt ans. Et des artistes à découvrir, comme Evelyne Zou chanteuse pa-parfaite, vue auparavant dans le duo Les 2moizelles de la chorale municipale de St Benêt la Chipotte, comme Niko, apprécié dans Les fouteurs de joie et Bonbon Vaudou, chanson française à tendance afro-créole

Des artistes programmés sont associés à des actions de proximité du festival, amenant la chanson au plus près des gens (médiathèques, épicerie sociale, centre pénitentiaire).
Le plus de certains festivals consiste en la création d’un spectacle. Cette année, le festival produit Deux pas pareils avec Presque Oui et François Puyalto, spectacle concocté pour l’occasion : la rencontre de deux artistes (auteurs-compositeurs-chanteurs-musiciens) qui ne se connaissaient pas et vont mélanger leurs répertoires le temps d’un concert.

Hexagonaute des Landes et d’ailleurs, je te souhaite un bon festival Chantons sous les pins.

Share With:

mick.hexagone@gmail.com

No Comments

Leave A Comment