HomePortraitsMarie Cherrier (re)part à L’aventure

Marie Cherrier (re)part à L’aventure

Marie Cherrier (re)part à L’aventure

Marie Cherrier s’apprête à sortir un nouvel album et ça nous réjouit.

Marie Cherrier, c’est l’histoire d’une meuf qui a démarré à 200 à l’heure. Elle n’a pas 20 piges quand sort son premier album, Ni vue ni connue, en 2004, alors qu’elle rôde son répertoire personnel dans les bars, depuis plusieurs années déjà. Répertoire qu’elle agrémente de reprises de Gainsbarre et de Renaud. Excusez du peu.

Premier album superbe de qualité, des textes plein de jus, des jolies mélodies portées par une voix presque enfantine qui balance des cris et des mots rebelles. La formule est séduisante et fonctionne immédiatement.

On la voit dès lors au JT de France 2, sur France Inter, dans les festivals, en première partie de Cabrel. En 2007 sort le très bon Alors quoi ? qui prolonge le premier opus en montrant une Marie plus intériorisée pour mieux recracher son regard acerbe sur le vieux monde. L’album recèle également quelques pépites comme la pointe au vitriol portée au maître-étalon Renaud (pour le sortir de son sommeil intellectuel) et la somptueuse Le Temps des Noyaux. Vient ensuite une Cigale live, en 2008, comme consécration d’une jeune carrière bien remplie et voilà Marie Cherrier sur de bons rails.

Dès lors, à partir de 2010, elle prend du recul. Besoin de souffler un peu sans doute et envie d’observer le monde qui se délite, d’en prendre le pouls. Suite à sa rencontre avec le batteur nommé Michaël Désir, elle remet le pied à l’étrier pour la conception de son nouvel album, Billie, qui paraît en mai 2013. La réalisation de l’album, confiée à Michaël Désir, prend une direction très pop qui décontenance le public de Marie. L’album est loin d’être mauvais, mieux il est audacieux, il renoue avec une espèce de culture de l’album concept. Comme les Who créait Tommy en 1969, Marie Cherrier crée Billie, personnage allégorique représentant la Liberté. L’album est un flop, les radios ne s’emballent pas non plus et du coup, la tournée tourne court…

Coup dur pour Marie. Peut-être le premier de sa carrière. Elle remballe ses idées rock (comme dirait Garance), reprend sa Takamine et saute dans sa bagnole pour aller donner des concerts privés chez l’habitant. Histoire de retrouver son public, de mieux le respirer.

Forte de cette régénération, Billie Cherrier se remet à nouveau à l’ouvrage et écrit un nouvel album, son quatrième, qu’elle enregistre en mai 2014. Celui-ci, produit et réalisé par ses propres soins, sortira à l’automne 2014.

On écoute ici le premier morceau qui en est issu et qui s’intitule L’aventure. « Et la mer me porte, le courant m’emporte » avoue Marie comme en écho au « Dès que le vent soufflera » de qui-vous-savez. Face à l’immensité de l’océan comme face au vide, Marie dresse ici une espèce de bilan entre ses rêves, ses forces, ses luttes et ses faiblesses. On lui souhaite d’y trouver les bonnes vibes qui la remettront sur le seul chemin où on la veut voir : c’est à dire sur scène, avec sa guitare. Et loin des voix soraliennes…

Marie Cherrier sera en concert le 27 septembre prochain à Blois (41), place Louis XII.  Le nouvel album sera disponible en avant-première à l’issue du concert.

L’Aventure (Marie Cherrier)

Si c’est la vie je l’admets, ok ok
si c’est l’amour c’est régulier, allez allez
il faut comprendre et accepter, j’pourrais j’pourrais
on s’dit bye bye et aux regrets, jamais jamais

Alors j’m’abandonne à mes rêves
et j’me r’fais l’aventure
d’en imaginer la fin j’en crève
j’m’y accroch’rai ça c’est sûr

Si c’est la famille rien à dire, respire respire
j’suis pas jalouse ni possessive, sans rire sans rire
juste toujours l’envie de partir, simplement
vivre toujours plus ou j’expire, dang’reusement

Alors j’m’abandonne à mes rêves
et j’me r’fais l’aventure
d’en imaginer la fin j’en crève
j’m’y accroch’rai ça c’est sûr

Et la mer me porte, le courant m’emporte
La mer me porte, le courant m’emporte

J’vais m’cogner contre la rive
parce-que, parce-que
me braquer contre la dérive
je veux, je veux
m’retrouver face à tous les cons
qu’j’ai nargué
vengez-vous d’moi y’a pas d’raison
j’ai coulé

Et la mer me porte, le courant m’emporte
La mer me porte, le courant m’emporte

Je nage à l’aventure
Je nage à l’aventure…


 

Share With:

hexagone.lemag@gmail.com

Comments
  • Bonsoir David,

    J’aimerai pouvoir vous envoyer des albums des artistes dont je m’occupe, auriez vous la gentillesse de communiquer votre adresse postale svp – bonne soirée Myriam

    6 mai 2015

Leave A Comment